A Kinshasa, ICT Media STRATEGIES propose à l’ARTAC des pistes pour booster son e-Réputation [Vidéo]

A Kinshasa, ICT Media STRATEGIES propose à l’ARTAC des pistes pour booster son e-Réputation

par | 24 Juin 2023 | Actualités | 0 commentaires

[ICT Media STRATEGIES] – Invité par Louis-Marc SAKALA, président de l’Assemblée des régulateurs des télécommunications de l’Afrique centrale (ARTAC) et par ailleurs DG de l’ARPCE Congo, Beaugas Orain DJOYUM, DG du cabinet ICT Media STRATEGIES, a présenté à la Conférence des régulateurs de l’ARTAC un exposé sur le thème : « Amélioration de l’e-Réputation d’une organisation : le cas de l’ARTAC ». Exposé au cours duquel il a proposé des pistes pour améliorer l’e-Réputation de l’ARTAC.

C’était le 22 juin 2023 à Kinshasa en RD Congo à la faveur de la 8ème session ordinaire de la Conférence des régulateurs de l’ARTAC à laquelle ont participé de nombreux régulateurs télécoms de l’Afrique centrale et de l’Ouest. Abdou Karim Sall, DG de l’ARTP du Sénégal, a d’ailleurs participé à cette conférence des régulateurs en qualité d’invité d’honneur. Un événement est organisée par l’ARTAC sous l’égide de l’Autorité de Régulation de la Poste et des Télécommunications du Congo (ARPTC).

Lors de sa présentation, Beaugas Orain DJOYUM a notamment insisté sur la nécessité d’avoir non seulement une stratégie de communication de l’ARTAC, mais également et surtout sur l’importance d’une stratégie de contenus pour les plateformes digitales. Le DG de ICT Media STRATEGIES a par ailleurs expliqué les étapes pour l’élaboration de ces différentes stratégies et formulé plusieurs propositions pour l’amélioration de l’e-Réputation de l’ARTAC.

A Kinshasa, ICT Media STRATEGIES propose à l’ARTAC des pistes pour booster son e-Réputation

« Je remercie le président de l’ARTAC, Louis-Marc SAKALA, pour cette invitation tout comme je remercie toute son équipe y compris le secrétariat permanent de l’ARTAC. Cela marque la volonté du président Louis-Marc SAKALA de moderniser la visibilité, la communication digitale et l’e-réputation de l’ARTAC. Nous saluons et encourageons cette démarche qui vise à redorer le blason de l’ARTAC et cela est à mettre au crédit de l’équipe dirigente de l’ARTAC. Nous pensons modestement que mises en œuvre, nos propositions permettrons sans doute à l’ARTAC d’améliorer son e-Réputation », a déclaré Beaugas Orain DJOYUM après son exposé.

A Kinshasa, ICT Media STRATEGIES propose à l’ARTAC des pistes pour booster son e-Réputation

L’ARTAC

L’Assemblée des régulateurs des télécommunications de l’Afrique centrale est née à l’issue de l’assemblée plénière de la COPTAC du 15 juin 2004 par décision n°003/COPTAC/04 autorisant la mise en place de l’ARTAC que tout démarre effectivement.

Bref bilan en vidéo de la conférence de l’ARTAC à Kinshasa

L’ARTAC est une organisation interétatique regroupant les régulateurs des sous-régions CEMAC-CEEAC-COPTAC. Elle a été créée avec des objectifs précis pour relever certains défis qui se posent dans la sous-région Afrique centrale. Des organes, mis en place à la création, concourent à son fonctionnement.

Elle a été créée pour constituer une plateforme d’échanges en vue de l’harmonisation des points de vue dans la sous-région, la formation et l’entraide face aux défis rencontrés.

L’adhésion des régulateurs des pays membres s’est faite en plusieurs étapes : À la création en 2004, quatre régulateurs des pays ont adhéré à l’ARTAC : le Gabon, le Cameroun, le Congo et la RCA. En 2006, 3 adhésions portant à 7 le nombre de pays, soit : le Gabon, le Cameroun, le Congo, la RCA, le Burundi, la RDC et le Tchad. En 2007, la Guinée Équatoriale a sollicité l’adhésion mais n’a continué à participer qu’en qualité d’observateur.

Par ailleurs, les régulateurs d’autres pays de la CEMAC-CEEAC tel que Sao Tomé et Principe et la Guinée Bissau prennent part aux travaux et activités de l’ARTAC, mais n’en sont pas membres.

A ce jour l’ARTAC compte huit pays membres (Régulateurs) à savoir : le Cameroun, le Gabon, le Congo, la RCA, le Burundi, la RDC, le Tchad et la Guinée équatoriale.

Il faut noter que sur les onze pays de la CEEAC, huit sont déjà membres et trois sont des potentiels adhérents à savoir : Sao Tomé et Principe, le Rwanda et l’Angola. Le président en exercice de l’ARTAC est Louis-Marc SAKALA, par ailleurs DG de l’ARPCE Congo. 

Plus savoir sur l’ARTAC sur Digital Business Africa

Louis-Marc Sakala [ARTAC] : « Pourquoi nous souhaitons être l’institution technique de la Cémac en matière de télécoms » (Vidéo)

RD Congo: Les régulateurs de l’Afrique centrale édifiés sur la mise en œuvre de la 5G avec la GSMA et l’ARTAC

RD Congo: A Kinshasa, l’ARTAC va explorer les stratégies d’autonomisation des régulateurs télécoms du 20 au 23 juin 2023

A Kigali, l’ARTAC et l’Alliance Smart Africa unissent leurs forces pour relever les défis des télécoms en Afrique centrale

Le diagnostic et les prescriptions de Louis-Marc Sakala pour sortir l’ARTAC de sa léthargie

Louis-Marc SAKALA [ARTAC] : « Nous avons défini en Afrique centrale des durées limites afin d’appliquer un free roaming favorable au business »

L’Artac et la Cémac veulent moderniser les réseaux de télécommunications au sein des États-membres pour une interconnexion fiable

Régulation au Sénégal : La stratégie gagnante d’Abdou Karim Sall pour maintenir l’ARTP sous l’autorité de la Présidence de la République

Articles similaires

Paul BIYA : des discours (re)mis en situation

Paul BIYA : des discours (re)mis en situation

[ICT Media STRATEGIES] - Valentin Siméon ZINGA au sujet du livre du Dr Manaouda Malachie sur Paul Biya : "Une ingénierie intellectuelle de mise en cohérence et de mise en sens". Le ministre de la Santé publique, le Dr Manaouda Malachie, a dédicacé son nouveau livre...

ICT Media STRATEGIES recrute un monteur vidéo (After Effect)

ICT Media STRATEGIES recrute un monteur vidéo (After Effect)

[ICT Media STRATEGIES] - Le cabinet ICT Media STRATEGIES spécialisé dans l'e-réputation, le Personal branding, le Nation branding, la communication digitale et la veille stratégique recrute un monteur vidéo apte à utiliser After Effect Vous maîtrisez la réalisation et...

0 Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *